Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Plan d'accès
  • Plan du site

Représenter le réel : les images et les sciences

Représenter le réel : les images et les sciences

Jeudi 10 avril 2014 de 14h à 17h
Maison des Sciences de l’Homme - Amphi 219 (2ème étage)
4 Rue Ledru, 63000 Clermont-Ferrand

Cette deuxième journée du cycle « Représenter le réel – Les images et les sciences » se focalisera sur les réponses aux questionnements liés à la fabrication et à l’utilisation d’images par les scientifiques. Cette session adopte un parti pris assumé, qui consiste à puiser dans la praxis artistique et la réflexion philosophique pour découvrir les secrets du miroir du monde que forment les représentations visuelles.

Dans une première intervention, Denis Lelarge, (Laboratoire d’histoire des Sciences et de Philosophie – Université de Lorraine) présentera l’œuvre foisonnante du philosophe Otto Neurath, membre du Cercle de Vienne, qui a consacré une part importante de son existence à la création d’une langue figurative : l’International System Of TYpographic Picture Education, dans la continuation de l’encyclopédisme des Lumières. Cette présentation sera l’occasion d’une discussion autour de la capacité des images fabriquées par les scientifiques à révéler l’invisible, que ce soit pour les pairs ou pour un public plus large dont le besoin « d’éclairage » va croissant avec le développement de controverses scientifiques.

Dans un deuxième temps, le collectif d’artistes «  Bureau d’études » viendra présenter sa démarche et son travail. Leurs représentations « engagées » du réel poursuivent l’objectif de montrer l’invisible en proposant des cartes capables de saisir la complexité du monde contemporain. À ce titre, leur ligne de conduite devrait générer des interactions riches avec les scientifiques qui doivent également composer avec le complexe.

Pour terminer, Pierre Johann Laffitte, Maitre de conférences en Sciences du Langage, présentera un exposé préparé avec Catherine Lefort, diplômée de l’École du Louvre, sur le langage pictural inventé par le « schématisme », mouvement artistique né en 1960 autour d’une réhabilitation de l’intention artistique et des constructions ad hoc destinées à communiquer à partir de celle-ci. Autour de cette intervention, c’est le dessein du chercheur et sa capacité à parler à travers les images qui sera mis en débat.

A télécharger