Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Plan d'accès
  • Plan du site

Appel à contributions

Appel à contributions

pour un ouvrage collectif en 2 volumes

Humanités numériques : mode d’emploi pour le chercheur en sciences humaines et sociales

volume 1 / dirigé par :
- Olivier LEGENDRE (BU Clermont-Ferrand)
- Dana MARTIN (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand)

volume 2 / dirigé par :
- Frédéric CLAVERT (Labex EHNE / Paris Sorbonne)
- Étienne CAVALIÉ (BU Nice Sophia Antipolis)

Le chercheur du 21e siècle se doit d’être compétent, réactif et polyvalent, mais aussi curieux, efficace, plurilingue et mobile, sans oublier au passage de se montrer à la fois autonome et collaboratif, rigoureux et innovateur. Hélas, à l’ère du numérique, où tout est réputé rapide et facile, omniscience et omnipotence paraissent plus que jamais hors de portée. Les to-do-lists sont longues, les échéances innombrables, les imprévus, obstacles et contraintes sont infinis. Paradoxalement, les tentatives d’optimiser par l’informatique le traitement d’un flot continu d’informations n’aboutissent pas au résultat escompté. Bien au contraire : les tâches obligatoires chronophages – courrier électronique, présentations visuelles, dossiers administratifs sur intranet – semblent toujours plus dévorantes, et le temps qu’elles absorbent laisse peu de place pour la découverte d’outils nouveaux ou de fonctionnalités avancées permettant un gain de temps.

Internet étant l’alpha et l’oméga des temps postmodernes, l’aisance numérique est désormais l’une de ces compétences clés dont nul ne saurait se passer, sous peine de déchoir de son statut de spécialiste modèle... Et pourtant, malgré leur forte visibilité dans les discussions scientifiques, les humanités numériques ne comptent pas tant de croyants – et moins encore de pratiquants – qu’on ne le pense et admet communément. L’exploration de la blogosphère scientifique ou de l’univers des open data est un terrain encore largement en friche, de même que l’utilisation des réseaux sociaux à des fins de recherche et pour lancer des coopérations internationales.

Or, la maîtrise de ces nouveaux outils de veille et de bibliographie, l’organisation et l’annonce de manifestations scientifiques en ligne, la consultation et l’alimentation de bases de données, revues, livres électroniques et blogs de recherche sont un défi pour tous. La familiarité avec le monde numérique et sa mise au service de l’activité scientifique s’avèrent réellement fécondes pour le chercheur qui les apprivoise. De même, comprendre le phénomène de l’open data, découvrir les réseaux sociaux de la recherche et expérimenter le travail en réseau international via la toile élargit et enrichit l’activité scientifique. L’effort vaut d’être accompli !

C’est pour cette raison que nous envisageons de produire un ouvrage collectif : il aura pour but d’aider les chercheurs à franchir ce fossé, moins large qu’il ne paraît au premier abord, qui éloigne toujours les humanités du numérique. En faisant appel aux professionnels de la documentation et aux chercheurs de toutes disciplines en sciences humaines et sociales, débutants comme confirmés, français ou étrangers, nous voudrions ouvrir un chantier commun. Y seront conviés tous ceux qui utilisent, développent ou conçoivent des outils numériques au service de la recherche, quelque soit leur métier, discipline ou nationalité. Le travail collaboratif, par exemple sous forme de binômes interprofessionnels ou interdisciplinaires, est donc vivement encouragé.

Pour appréhender les humanités numériques sous l’angle du mode d’emploi, nous nous proposons de réunir une dizaine de chapitres thématiques qui seront soit des présentations synthétiques, soit des études de cas représentatifs. Nous souhaitons que les auteurs soient des experts et des passionnés du partage en ligne, dont le savoir méthodologique soit étayé par une expérience pratique des technologies de l’information et de la communication. Ainsi, ils pourront affronter les objections les plus courantes à l’outil numérique en illustrant son intérêt et son apport pour la recherche en SHS par des exemples concrets : quelles applications, quelles perspectives ? Le dénominateur commun des contributions sera l’exploration collective de ce nouveau terrain et de ses infrastructures, afin de permettre au plus grand nombre de découvrir les possibilités qui se trouvent désormais à portée de main.

résumé en allemand :

Call for papers für einen Sammelband in 2 Teilen ("Digital Humanities : Gebrauchsanweisung für den Forscher der Geistes- und Sozialwissenschaften")

Ziel unseres Buchprojekts ist es, die Digital Humanities in Form einer Gebrauchsanweisung darzustellen, die in etwa zehn Kapiteln entweder zusammenfassende Überblicksdarstellungen oder repräsentative Fallbeispiele enthalten. Die Autoren sollten Experten und aktive Verfechter der wissenschafltichen Online-Kooperation sein, also nicht nur über methodologisches Wissen, sondern auch über praktische Erfahrungen im Bereich der Informations- und Kommunikationstechnologien verfügen. Sie sollten in der Lage sein, den gängigsten Vorbehalten mit konkreten Beispielen entgegenzutreten, um einerseits den Sinn und Mehrwert digitaler Werkzeuge und andererseits die Anwendungsmöglichkeiten und Perspektiven für die Forschung in den Geistes- und Sozialwissenschaften aufzuzeigen. Das verbindende Element aller Beiträge soll die kollektive Vermessung dieses neuen Terrains sein, damit möglichst vielen Kollegen ein erster Einblick in die Welt der digitalen Infrastrukturen gewährt werden kann, die inzwischen allgemein zugänglich ist. Wir werden die Gebrauchsanweisung 2016 mit einem zweiten Band fortsetzen, der bestimmte Themen des ersten Teils vertiefen und um weiterführende Fragestellungen ergänzen wird.

(traduction : Dana Martin)

résumé en anglais :

Call for papers for a multi-author work in two volumes (Digital humanities : user handbook for researchers in human and social sciences)

To approach the digital humanities from the viewpoint of a user handbook, we have set out to compile some ten theme-based chapters that will present both specific topics and representative case studies. We would like the authors to be both skilled and ardent adepts of online sharing, with expert knowledge backed by practical experience in information and communication technology. This will ensure they can respond to the most common objections made to digital technology by illustrating the usefulness of these tools and their impact on research in human and social sciences, supported by concrete examples – what applications, what perspectives ? The common strand of the contributions will be the collective exploration of this new field and its infrastructure, so as to show as many readers as possible the opportunities now within close reach. This user handbook is to be extended by a second volume (2016) that will approach certain themes of the first one in greater depth, and add to them.

(traduction : Richard Ryan)

Ce mode d’emploi sera complété par un second volume (2016) qui approfondira certains thèmes du premier livre et en ouvrira de nouveaux.

Calendrier volume 1 :

  • envoi des propositions (max. 5000 signes espaces compris), accompagnées du titre, de 5 mots clés, des noms / coordonnées des auteurs : 06 avril 2015
  • notification d’acceptation ou de refus : 04 mai 2015
  • remise des chapitres complets (max. 50 000 signes espaces compris) en français ou en anglais, accompagnés d’un résumé et d’une notice biographique (les deux en français et en anglais) : 07 septembre 2015
  • retour aux auteurs : 05 octobre 2015
  • date de publication prévisionnelle : janvier 2016

Coordinateurs :

A télécharger