2 - Migrations et liens sociaux : vers des innovations territoriales

Projet retenu et financé par la MSH Auvergne (Vague 2015)

Le projet : MILISOC : Migrations et liens sociaux : vers des innovations territoriales. Ce projet du thème 2 croise également les thématiques 1.

Coordinateur principal et référent scientifique : Khaled Zouari (Laboratoire de recherche Communication et sociétés EA 4647) Financement pour deux ans 2015-2017

Projet de recherche inter-laboratoires Communication et Solidarité et CERAMAC (Mauricette Fournier)

Résumé en français : A travers une approche interdisciplinaire s’inscrivant principalement dans les domaines de la sociologie, de la géographie et des sciences de la communication, ce projet de recherche a pour objectif de renforcer le dialogue interdisciplinaire et de proposer de nouvelles méthodologies de travail autour de questionnements récurrents en sciences humaines et sociales à savoir : le lien social, la mobilité et les territorialités. Son ambition est également est de prolonger les débats actuels autour des mécanismes de création de liens sociaux par des individus qui, pour des raisons, économiques ou sociales, migrent et habitent différents espaces qu’ils territorialisent. Cette réflexion contribuera à la construction d’un socle théorique et empirique commun aux différents champs impliqués dans le projet selon les problématiques suivantes : l’individu mobile et ses relations avec les territoires, les mécanismes de création et de maintien des liens sociaux, l’analyse des pratiques de communication de l’individu mobile et le rôle de la communication instaurée pour le maintien de ces liens sociaux, les effets de l’attachement au territoire. Dans ce cadre, nous nous intéresserons tout particulièrement, en nous appuyant sur des études de cas, représentatives de la diversité des migrations, aux formes d’innovation sociales et territoriales. Ces dernières conjuguent représentations, altérités, mobilités et territorialités pour espérer fonder de nouvelles formes d’intégration locale et de vivre ensemble.

Résumé en anglais : Through an interdisciplinary approach, mainly in the fields of sociology, geography and communication studies, this research project aims to strengthen the interdisciplinary dialogue and to propose news methodologies around recurring questions in humanities and social sciences : the social link, mobility and territoriality. His ambition is also to extend the current debate about the creation of social links by individuals who, for economics or socials reasons, migrate and inhabit differents spaces they territorializes. This reflection will contribute to the construction of a theoretical and empirical common base to the various fields involved in the project in the following issues : the mobile individual and his relationship with the territories, the mechanisms for creating and maintaining social links, the analysis of communication practices of the mobile individual and the role of communication to maintain these social connections, the effects of attachment to the territories. In this context, we will focus in particular, building on case studies, representative of the diversity of migrations, social and territorial forms of innovation. They combine representations, otherness, mobility and territorialities to hope to establish new ways of local integration and living together.

coordinateur pour l’EA 46 47 : Zhaled Zouari projet financé en 2015-2016 après l’appel MSH AAP