Epistémologie de la Communication Scientifique

Ce séminaire existe depuis 2008, à l’initiative d’Eric Dacheux. Il est animé par une équipe de 8 chercheurs de disciplines différentes (mathématiques, physique, biologie, sciences de l’éducation...).
Pour cette année, trois thèmes ont été définis :

  • argumenter
  • frontières
  • signature scientifique

A chaque fois, il y a aura deux séances par thème.

Ce séminaire est un projet pilote financé par le CNRS.
C’est un séminaire pluridisciplinaire SHS (Sciences humaines et sociales) et SD (Sciences dures) visant à mettre à jour les différences et les ressemblances dans la conception théorique de la communication scientifique dans les deux champs de la pensée scientifique.
Il se déroule sur 8 séances se tenant alternativement à la MSH et sur le campus des Cézeaux au rythme d’une séance par mois. La première séance inaugurale a eu lieu le lundi 30 novembre 2009 à la Maison des Sciences de l’Homme avec Dominique Wolton, Directeur de l’Institut de la communication du CNRS.

Coorganisateurs : Eric Dacheux, communication (Communication et sociétés), François Vazeille, physique (Laboratoire de Physique Corpusculaire), Alex Esbelin, mathématiques, Christophe Duroure, météorologie, Julien Longhi, sciences du langage, Catherine Simonnet, économiste (CERDI)

Exemples de séances

2017

- Séance du jeudi 23 mars au Centre Jean Richepin (21, rue Richepin) à 13h30.
« Capitalisation des raisonnements techniques et scientifiques en amont de la gestion des connaissances : Pourquoi, comment et pour quels résultats ? »
Manuel Balbo, PDG de la société MeetSYS, présentera une solution communautaire de capitalisation des raisonnements et des savoir-faire, dédiée aux problématiques scientifiques et techniques (vidéo introductive). Le partage des savoirs sera ici abordé comme technique et moyen, pour les entreprises, d’innovation. Comme lors des précédentes sessions, le témoignage servira de base à nos échanges et nous permettra de nourrir notre réflexion sur le partage des savoirs.

- Séance du jeudi 26 janvier au Centre Jean Richepin (21, rue Richepin) à 13h30.
Pascal Lièvre, professeur en sciences de gestion à l’Ecole Universitaire de Management à Clermont, présentera deux types de communautés : les communautés de pratique composées d’acteurs homogènes (ayant par exemple le même métier) et les communautés épistémiques qui, au contraire, sont composées d’acteurs hétérogènes (des chercheurs et des praticiens par exemple). Les fonctionnements de ces deux communautés éclaireront à quelles conditions il est possible, au sein d’un collectif, de partager des connaissances.

2016

- Séance du 15 décembre au Centre Jean Richepin (21, rue Richepin) à 12h45. Le 15 décembre, les témoins seront Marianne Claveau (formatrice ESPE - pleine conscience) et Céline Montero (Education populaire - Education relative à l’environnement) qui proposeront une approche du partage des savoirs basée sur le relationnel à soi, aux autres et à notre environnement de vie. Des outils collaboratifs et de débats seront testés.

- Séance le Jeudi 24 novembre au Centre Jean Richepin (21, rue Richepin) à 13h30. Christophe Duroure (laboratoire de météorologie physique) et Mhammed Benbakkar (laboratoire Magmas et Volcans) nous proposent deux interventions en lien avec le (non-)partage des savoirs dans les sciences de la nature. Les notions de partage, de donation et de coopération seront particulièrement abordés. Les deux témoignages seront la base de nos échanges pour continuer à appréhender le partage des savoirs.

- Séance le 20 octobre 2017 au Centre Jean Richepin (21, rue Richepin) à 15H30. L’un des enjeux du séminaire est de voir, si, à partir de postures différentes, il est possible ou non de s’entendre sur la définition de ce qu’est ou n’est pas le partage des savoirs. Se saisir de cette question revient à réfléchir à la place de ce partage des savoirs dans la construction d’une société de la connaissance. C’est également une manière de contribuer à l’élaboration d’une culture scientifique au service de l’intérêt général. La première session laissera la place à différents témoignages, dont ceux de Matthieu Poinot, co-fondateur de l’association franco-malienne KODON et Chantal Jacquet, conteuse, sur lesquels se baseront débats et discussion.

- L’institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC) et CERAPCOOP proposent une table ronde sur le thème Catastrophes humanitaires et communication. Il s’agira de croiser les regards des secours, des journalistes et des associations humanitaires, d’abord pour appréhender la notion même de catastrophe. Ensuite, pour rendre compte des pratiques de communication et d’information de ces acteurs aux objectifs variés mais cohabitant dans un même espace humanitaire. Enfin, pour discuter des enjeux auxquels ils sont confrontés.

- séance le mercredi 30 mars à 14h30 http://videocampus.univ-bpclermont.... Boris Martin, rédacteur en chef de la nouvelle revue Alternatives Humanitaires, Anne Degroux, responsable communication de l’association Action contre la Faim et Jan-Cédric Hansen, docteur en médecine et consultant en pilotage de crises témoigneront de ces sujets.

- séance le jeudi 28 avril à 10h en présence de Catherine Larrère , professeur émérite à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, spécialiste de philosophie et Raphaël Larrère, ingénieur agronome et sociologue, qui a été directeur de recherche à l’INRA.

2011
- L’équipe clermontoise accueille le 7/04/2011, ses homologues parisiens de l’ISCC.

2010
- Yves-Marie Visetti, Directeur de Recherche au CREA - CNRS UMR 7656, Formes sémantiques : quelques modalités de transposition. Organisé par Julien Longhi.

2009
- Dominique Wolton : Epistémologie et communication scientifique. Organisée par Eric Dacheux.

Engagement de partenariat scientifique

L’institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), fondé par D. Wolton et actuellement dirigé par P. Griset, vient de signer un accord de partenariat avec la MSH de Clermont permettant de donner des moyens financiers au pôle Auvergne de l’ISCC qui existe officieusement depuis 2009 et de manière officielle depuis 2012. (cf.doc joint)

Dans le cadre de cet accord, le directeur de l’ISCC et le directeur de la MSH organiseront un événement dans la première quinzaine de février pour :

  • officialiser cette signature
  • présenter l’ouvrage de l’ISCC Auvergne "La communication, point aveugle du métier de chercheur" qui vient de sortir chez CNRS éditions. (cf.doc joint)

Ce renforcement du pôle Auvergne de l’ISCC offre une visibilité nationale au laboratoire et est une opportunité dans le cadre de la fusion des universités : c’est un laboratoire in vivo du travail interdisciplinaire entre chercheurs appartenant à des composantes et des disciplines différentes.

Séminaire à venir

  • Cycle "Argumenter" : 2 conférences publiques : les 4 octobre et 8 novembre 2012
    L’argumentation est un mode de communication parmi d’autres comme l’intimidation, l’injonction ...
    L’objectif de ce cycle est de préciser son utilisation dans le champ scientifique, en proposant des éléments de réponse aux questions suivantes : Est-ce un mode de communication privilégié à l’intérieur des champs disciplinaires ? Entre eux ? A-t-il des règles différentes suivant les disciplines ? Lesquelles ? Quelle est sa fonction ? A-t-il une place normée dans la méthodologie de chaque discipline ?
  • Première conférence publique du 4 octobre 2012  : IUFM (36 avenue Jean Jaurès à Chamalières, salle du conseil) de 14h00 à 16h00.
    - Deux parties :
    1. Présentation d’exemples de pratiques argumentatives dans différents champs disciplinaires à travers des extraits de vidéos. Ces exemples donneront lieu à des discussions entre les participants, animées successivement par l’un des spécialistes de la disccipline évoquée par chaque vidéo.
    2. Présentation d’extraits de textes destinés à la formation des doctorants à la communication scientifique. Le but sera de mettre en évidence différents points de vue sur l’argumentation proposés par les auteurs, des documents commentés pour essayer d’établir des invariants suivants les disciplines (s’il y en a).
    Intervenants de disciplines différentes.
  • Le deuxième séminaire public se déroulera le 8 novembre 2012 de 14h à 16h à l’IUFM (36 avenue Jean Jaurès à Chamalières).
    - Des orateurs de différentes disciplines (annoncés à ce jour : philosophie, éducation au développement durable, sciences de la communication, mathématiques, ...) présenteront un point de vue synthétique sur les modalités d’argumentation utilisées et / ou reconnues dans leur disciplines.
    Chaque exposé sera suivi d’un débat.
    - La séance se conclura par une discussion libre autour d’un buffet convivial.

A télécharger